Barbara Pompili fait briller Le Présage

Chloé Labiche
Image
Challenge Tatouille
Innovation
Partager sur
Image

Une semaine après son ouverture officielle au public en mode à emporter sur le technopôle de Château-Gombert à Marseille, la guinguette solaire du Présage a reçu la visite officielle de Barbara Pompili. La ministre de la Transition Ecologique s’est, en effet, rendue le 3 mai dans le premier restaurant solaire d’Europe qui ambitionne « d’inventer une nouvelle écriture gastronomique à l’encre solaire sur le pourtour méditerranéen ».

Le mode guinguette déployé dans un premier temps se transformera en restaurant gastronomique au sein d’une forêt comestible en 2022. Le laboratoire de l’IUSTI de l’école PolytechMarseille est le partenaire R&D du Présage, ceci afin d’optimiser tant la parabole solaire que le fourneau associé qui atteint déjà les 450°C. L’objectif est de pouvoir industrialiser ces éléments afin de décliner d’autres guinguettes solaires.

Le Présage fait partie des 300 premières entreprises françaises labellisées #CoqVert par l’ADEME et la BPI. Le projet de restaurant gastronomique solaire au sein d’une forêt comestible est soutenu par l’ADEME, Aix-Marseille-Provence Métropole et la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Notre restaurant solaire, apparaitra dans quelques années comme une évidence pour le pourtour méditerranéen et même au-delà... Pour transformer notre monde, il faut réinventer nos imaginaires. Nous portons une vision douce, végétale, juste et délicieuse qui carbure au solaire. Nous espérons que la visite de madame la ministre de la Transition Ecologique, permette de propager plus largement notre vision d’un futur délicieux », confie Pierre-André Aubert, fondateur du Présage, Chef de Cuisine & Ingénieur

L’établissement organise, en outre, conjointement avec l'école Polytech Marseille, l’Université d’Aix Marseille et l'association Les Festins Photoniques, avec le soutien de Gourméditerranée, le premier concours de cuisine solaire, le 19 juin avec un jury présidé par le chef Guillaume Gomez.

Chloé Labiche
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire