Image
grand angle ZAR
Image
grand angle ZAR

Pernod Ricard prend une participation dans EcoSpirits

Jean-Charles Schamberger
Image
ecospirits

Pernod Ricard a été, dès mars 2022, l’une des premières entreprises à s’associer à EcoSpirits pour la distribution de certaines de ses marques premium dans des bars de Hong Kong et Singapour. 

Partager sur

Convivialité Ventures, le fonds de capital risque de Pernod Ricard, a pris une participation minoritaire dans EcoSpirits, start-up de l’économie circulaire spécialisée dans des systèmes de distribution de vins et spiritueux premium permettant de limiter les émissions de carbone et la production de déchets.

Le groupe a ainsi participé à l’opération de financement de Série A d’un montant total de 10 M$ réalisée par EcoSpirits, aux côtés de Closed Loop Partners, fonds d’investissement dans l’économie circulaire basé à New York, et d’autres investisseurs asiatiques et internationaux de premier plan, notamment Proterra Asia, acteur du private equity dans le secteur alimentaire, Pavilion Capital investisseur dans des sociétés en phase de croissance basé à Singapour, et Wavemaker Partners, autre investisseur déjà présent au capital d’EcoSpirits.

Les conteneurs rechargeables d’EcoSpirits permettent non seulement d’importantes économies de coûts mais aussi une réduction drastique des émissions de carbone et de déchets grâce à l’élimination de la fabrication et du transport de bouteilles en verre comme de leurs emballages.
Pernod Ricard a été, dès mars 2022, l’une des premières entreprises à s’associer à EcoSpirits pour la distribution de certaines de ses marques premium dans des bars de Hong Kong et Singapour. La vodka Absolut, le gin Beefeater et le rhum Havana Club sont transportés et livrés en vrac, dans des conteneurs en verre de 4,5 litres totalement réutilisables, ce qui permet de réduire les déchets et les émissions de CO2 issus de la production et de la chaîne logistique.

Ce nouveau financement permettra de renforcer le leadership d’EcoSpirits, d’accélérer son programme de recherche et de développement au niveau des équipements, des logiciels et de l’internet des objets ; d’étendre ses activités sur des marchés clés, notamment aux États-Unis, et de développer ses équipes régionales à Miami, Londres, Singapour et Shanghai. Cet investissement intervient alors que Pernod Ricard s’apprête à étendre son partenariat avec EcoSpirits hors d’Asie. 
 

Jean-Charles Schamberger
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire