Image
GRAND ANGLE SAN PELLEGRINO - S21
Image
PAVE SAN PELLEGRINO - S21
Image
BANNIERE BOTTOM SAN PELLEGRINO - S21

Le Freeing Café : une oasis de divertissement

Emma Gagliardo
Image
Freeing cafe

Début mars, le Freeing Café a ouvert à Saint Maximin dans l’Oise (60), offrant une expérience immersive qui combine un bar à thème maya avec diverses activités ludiques pour tous les âges.
 

Partager sur
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21

Le Freeing Café a ouvert ses portes, début mars, à Saint Maximin (60), offrant une expérience immersive où se mêlent un bar à thème maya et une gamme variée d'activités ludiques idéales pour les familles. Une nouveauté pour Freeing, jusqu’à lors spécialiste de l’escape game en France avec 21 salles et plus de 180 000 joueurs accueillis. 400 000 € ont été investis pour ce premier espace de restauration ludique.
« L’idée du Freeing Café est née de notre désir de placer le divertissement au cœur de tout, inspiré par les voyages en Asie, de mon associé Raphael Pennes et de moi-même. Nous avons envisagé un lieu où les familles pourraient se réunir avant ou après une session d'escape game pour se détendre et partager leur expérience », explique Renaud Dayen, cofondateur du café.

Fléchettes et karaoké

À l'intérieur du Freeing Café, sur 400m², les visiteurs sont plongés dans un décor évoquant la jungle et les temples mayas. Mais ce n'est pas tout. Avec des des salles de quizz, des fléchettes high-tech équipées de caméras et de capteurs, et même deux salles de karaoké privées, l'endroit offre une belle variété d'activités. Tout le complexe est nouveau et l'établissement est ouvert à la clientèle extérieure avec une capacité d’accueil à hauteur 70 personnes. La carte propose une gamme variée de boissons : des cocktails exotiques aux boissons chaudes, ainsi que de la petite restauration pour un ticket moyen (hors activité) d'une dizaine d'euros. 
En matière de développement, le duo n’envisage pas encore d’autres ouvertures : « notre priorité est de fidéliser une clientèle et d'enrichir cet espace, mais l'avenir réserve toujours des surprises », affirme Renaud Dayen.

Emma Gagliardo
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire