Image
GRAND ANGLE SAN PELLEGRINO - S21
Image
PAVE SAN PELLEGRINO - S21
Image
BANNIERE BOTTOM SAN PELLEGRINO - S21

Burger, et si c’était la fin ?

Myriam Darmoni
Image
Pizza grande tablée

Le burger n'est plus le plat le plus commandé de 2023.

Partager sur
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21

À la lecture des palmarès des plats les plus commandés sur les plateformes en 2023, une information saute aux yeux : mais où est donc passé le burger ? Les premiers indicateurs sont apparus avec la publication de l’observatoire 2023 des nouveaux modes de restauration de Just Eat : la pizza y était redevenue le premier plat commandé devant les produits japonais. Le burger n’arrivant qu’en 3e position. Mais quand le Top Deliveroo est tombé, la lecture des résultats des 10 plats les plus commandés en France confirmait l’information : 1 seul burger au classement et à la… 8e place, où l’on trouve le cheddar burger du Ruisseau. Il s’en est fallu de peu que la star des restaurants disparaisse tout bonnement de ce top 10. Les clients français lui ont préféré les linguines carbonara à la parisienne (qui se positionne à la deuxième place du classement mondial), la pita chawarma poulet de Mezzeencore et l’œuf mayonnaise de Bouillon Service. La perte de vitesse du burger est inhérente à l’Hexagone. Quand on regarde le top 10 mondial, le burger est bien présent, plus de 3 fois et McDonald’s cité deux fois, dont en Italie, fan du Gran Crispy McBacon de l’enseigne. 
Ces classements traduisent la spécificité française. Les consommateurs ont envie de plats d’ailleurs. De nouvelles pratiques se dessinent. La cuisine néerlandaise avec les Kapsalons (sorte de sandwich grec sans pain et gratiné…), les raclettes et cordons-bleus suisses et les gyros grecs attisent toutes les convoitises. C’est aussi ce que nous apprend l’étude de Nelly Rodi, réalisé pour The Fork : « on voit émerger les cuisines géorgiennes ou anglaises. Les hashbrowns (galettes de pomme de terre) et les fromages anglais devraient conquérir les assiettes des restaurateurs », analyse Candice Alvarez, consultante lifestyle chez Nelly Rodi. 
 

Myriam Darmoni
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire