Image
grand angle ZAR
Image
grand angle ZAR

Bistro Régent toujours en développement

Chloé Labiche
Image
Marc Vanhove

Belle dynamique pour Bistro Régent. La chaîne qui a bâti son succès sur la formule unique grillade-frites a franchi fin 2022 le cap des 150 unités (7 en propre, le reste en franchise) et annonce un chiffre d’affaires de 180 M€ contre 160 M€ en 2019. Une belle performance dans un contexte de sortie de crise difficile pour la restauration chaînée.

Partager sur

« C’est dans les tempêtes que l’on voit les bons marins. Nous avons profité de la crise pour réduire les coûts et ressortir plus performants », se félicite Mac Vanhove, président fondateur de Bistro Régent. Si ce dernier a maintenu les grosses campagnes de communication TV (M6,TF1), radio (Groupe NRJ) ; son partenariat avec le chef Christian Etchebest ou avec des clubs sportifs (Girondins de Bordeaux pour le football, UBB en rugby), véritables marques de fabrique de Bistro Régent, il a aussi décidé de monter au front pour contrer l’inflation.

Un trader en électricité a ainsi été recruté pour négocier les meilleurs prix et des mesures drastiques d’économie d’énergie ont été mises en place dans les établissements. « Nous sommes entre 1,7 et 2,5 de coefficient multiplicateur pour nos factures, ce qui reste raisonnable et absorbé par l’augmentation de notre formule », explique le dirigeant. La formule unique est en effet passée de 14,90 € à 15,90 € au 1er février. 

Food-truck et VAE

Depuis le Covid, la marque s’est aussi ouverte à la vente à emporter, 10 % des franchisés la pratiquent et elle représente 10 % de leur chiffre d’affaires.

Autre nouveauté : le format food-truck lancé en septembre 2022. Un format complémentaire réservé exclusivement à ceux qui opèrent déjà un Bistro Régent. L’enseigne en affiche pour l’heure quatre au Mans, Albi, Bordeaux et Biscarosse avec une carte de burgers et un ticket moyen de 15 €. « Cela commence doucement, je visais 400 000 € de CA, nous sommes plus à 250 000 €. Nous verrons comment cela évolue dans le temps », glisse Marc Vanhove.

Pour le reste du réseau, l’horizon semble plus net. Bistro Régent annonce une vingtaine d’ouvertures cette année avec un chiffre d’affaires qui devrait dépasser les 200 M€.

Chloé Labiche
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire