Image
GRAND ANGLE SAN PELLEGRINO - S21
Image
PAVE SAN PELLEGRINO - S21
Image
BANNIERE BOTTOM SAN PELLEGRINO - S21

Exki : Stan Monheim succède à Frédéric Rouvez

Myriam Darmoni
Image
Stan Monheim & Frédéric Rouvez_Color

Une page se tourne pour Exki avec l’arrivée de Stan Monheim, en tant que CEO. En mars, il a succédé à Frédéric Rouvez, fondateur de l’enseigne en 1999. 

Partager sur
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21
Image
MEGA BANNER SAN PELLEGRINO - S21

« La période difficile du Covid est désormais derrière nous. Aujourd'hui, Exki est prêt à repartir à la conquête des citadins et des voyageurs pressés et conscientisés en Europe. Avec son vaste bagage international, Stan Monheim est la personne idéale pour poursuivre notre aventure et déployer notre enseigne », déclare Frédéric Rouvez,cofondateur de l'enseigne avec Nicolas Steisel et Arnaud de Meuus, en 1999. 
Et de poursuivre : « Il connaît notre concept depuis des années, c'est un entrepreneur et un gestionnaire qui porte une grande attention à la dimension humaine et qui fait preuve d'une grande force de communication. Je suis donc convaincu qu'il saura saisir cet élan pour écrire la suite de notre belle histoire ».  Frédéric Rouvez reste à bord en tant que coactionnaire et membre du conseil d'administration d'Exki.

7 ans chez Autogrill

S’il connaît le concept, c’est que Stan Moheim était depuis sept ans directeur général des opérations d’Autogrill (Avolta aujourd’hui). Il a 25 ans d’expérience dans le food & beverage. « Le passage à Exki représente un changement d'échelle important, mais je n'aurais pas pu choisir une meilleure marque. Je crois au concept solide d’Exki, qui était précurseur au moment de son lancement et qui, 25 ans plus tard, est toujours visionnaire et extrêmement actuel. Une alimentation saine, durable et délicieuse, adaptée au rythme de la ville et du voyageur, avec une approche humaine. C'est ce qu'Exki représente encore aujourd'hui et ce sur quoi nous voulons continuer à nous concentrer à l'avenir. Le marché européen a besoin d’acteurs forts comme Exki », déclare le nouveau CEO.

Déploiement en entreprise et à l'international

Aujourd’hui, Exki compte 77 établissements et est implantée dans 6 pays européens. Son chiffre d’affaires pour 2023 est de 50 M€. Elle s’est diversifiée en essaimant dans la restauration d’entreprise un nouveau concept de « shop in the shop », les « Proxi Exki » des unités de repas spécifiques, dédiés aux bureaux. Elle est notamment implantée chez LVHM, à Paris et à Marseille. « 4 sont en cours d’ouvertures ainsi que 5 restaurants. L’enseigne participe par ailleurs à un appel d’offres pour les aéroports de Paris et est en dernière ligne pour l’obtention de 17 restaurants pour les 10 années à venir », déclarait Frédéric Rouvez dans un entretien accordé à la version belge des Echos. Sans oublier le travel retail, présente à Montparnasse, elle inaugurait l'an passé, un nouveau point de vente dans la gare Saint-Lazare.
 

Une base saine et stabilisée

Son successeur s’appuie sur une base saine et stabilisée et aura pour mission de poursuivre l’expansion internationale et développer le travel retail. Comme Frédéric Rouvez nous l’expliquait dans un précédent entretien, accordé à la fin de l’année 2023, la France est le principal pays (32 points de vente) après la Belgique (38 restaurants). Elle est aussi présente aux Pays-Bas, et au Luxembourg. Elle s’apprête à ouvrir en Italie, à Rome.
Le site d'Exki 

Myriam Darmoni
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire