HappyVore sur la route

Myriam Darmoni
Image
Happyvore foodtruck

Non contents d’être les premiers contributeurs à la croissance du simili-carné en France, HappyVore (ex-Les Nouveaux Fermiers) sillonneront les routes de France durant tout l’été, à bord d’un foodtruck coloré. Premier arrêt lors du salon Change Now du 19 au 21 mai, puis à Restau’Co, le 15 juin

Partager sur

12 références de simili-carné, dont la nouveauté : les boulettes

Non contents d’être les premiers contributeurs à la croissance du simili-carné en France, HappyVore (ex-Les Nouveaux Fermiers) sillonneront les routes de France durant tout l’été, à bord d’un foodtruck coloré. « La dégustation a toujours été notre meilleur argument auprès des chefs » explique Guillaume Dubois, co-fondateur d’HappyVore avec Cédric Meston. 
Une tournée qui commence avec un premier arrêt lors du salon Change Now du 19 au 21 mai, puis à Restau’Co, le 15 juin. 
La marque a désormais un catalogue de 12 références parmi lesquelles une nouvelle version de leurs nuggets (encore plus croustillants) et des boulettes de fausse viande, mises au point par Eric Bouchenoire, MOF et ancien de chez Robuchon. Mais aussi des fausses merguez et des chipolatas, qui sont déjà référencées chez Franks Hot Dogs.  

 

Image
Boulette HappyVore

Un lieu de production tenu secret...

Des produits élaborés en France, même si les sites de production sont encore tenus secrets. Les nuggets sont fabriqués avec des protéines de blé et de l’huile de tournesol (prochainement remplacée par de du colza, en raison de la pénurie).
Les boulettes, quant à elles, sont à base de protéines de pois. « Nous ne communiquons pas sur notre process de production car un brevet est en cours de dépôt. Mais nous serons prêts à vous en dire plus très bientôt », explique Guillaume Dubois. Et Cédric Meston de rajouter : « Nous sommes fiers de notre équipe R&D qui travaille chaque jour à l’amélioration de nos recettes ».

En juin, HappyVore, qui travaille désormais avec 2 000 restaurateurs (parmi lesquels Pokawa, PNY...), sera référencée chez Metro. L’entreprise était déjà référencée chez SDV Les Cuisines du Monde et Transgourmet. Elle travaille également à une expérimentation dans les cantines scolaires.

Le boom du simili-carné

En 2021, le secteur du traiteur végétal (galettes de légumineuses, snacking végétal et simili-carné) a connu une croissance de 5,1 % par an. C'est désormais un marché de 92 M€. Au niveau mondial, ce secteur représenterait un marché de 12 Md€. 
Le simili-carné est arrivé sur le marché en 2020, il représente près de la moitié du traiteur végétal avec un chiffre d'affaires de 45 M€ et une progression de 15 points en 3 ans. 

Myriam Darmoni
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire
Sur le même sujet
Image
Sponsorisé par ePack Hygiene by CHR Numérique
Image
Traiteur de Paris
Image
Les vergers Boiron
Image
Mutti
Image
Savencia Fromage & Dairy
Image
Sud'n'Sol